Danser brut

LaM — Lille métropole, Musée d'art moderne, d'art contemporain et d'art brut • 2018

Conception et réalisation des cartels, textes de salles et des éléments directionnels.

L’exposition-événement Danser brut établit des ponts entre certaines formes de danse et l’art brut, en faisant des passerelles avec le cinéma et l’art contemporain.
L’identité graphique réalisée met l’accent sur le geste saccadé, répété, sur la perte d’équilibre. Son principe repose sur la transposition graphique de ces notions afin de donner l’impression de rythme, de mouvement, d’articulation. Le caractère typographique Minérale (dessiné par Thomas Huot-Marchand en 2017 et distribué par la fonderie 205TF) est la clé de l’identité de l’exposition.

Le graphisme de l'exposition-dossier Rodin et les mouvements de danse a été conçu en parallèle de Danser brut, en Minérale pour lier les deux expositions.


Photo : Nicolas Dewitte / LaM

Commissariat : Savine Faupin, conservatrice en chef en charge de l'art brut au LaM, Christophe Boulanger, attachée de conservation en charge de l'art brut, assistés de Gaye-Thaïs Florent